Budget étudiant au Japon

Vie Pratique

Le budget et le coût de la vie au Japon sont des facteurs importants à prendre en compte pour lors d’un échange universitaire. Avant mon départ, j’avais fait beaucoup de recherche sur le coût de la vie au Japon mais forcée de constater que la plupart des articles s’intéressait à la vie à Tokyo, je m’étais fiée aux recommandations de l’Université de Nagoya (120 000 ¥ par mois) et du Bureau des Relations Internationales de mon université (100 000 ¥). Dans cet article, je souhaite vous donner des pistes pour l’élaboration de votre budget pour une année d’étude au Japon.

Le coût de la vie au Japon

C’est vrai, le coût moyen de la vie est plus cher au Japon qu’en France. Mais si on exclue Tokyo, la ville la plus chère au monde, on se retrouve à des niveaux comparables à des villes françaises comme Paris et Lyon. Par exemple, si je devais comparer Lyon et Nagoya, je dirais que les deux villes se valent – Nagoya restant quand même un peu plus chère.

Par contre, au niveau de mon budget il y a deux postes qui ont doublé en arrivant au Japon : les transports et l’alimentation. Je vous en parle plus bas.

Les dépenses mensuelles moyennes des étudiants étrangers au Japon

Selon une enquête de la JASSO en 2011, les dépenses mensuelles des étudiants étrangers s’élevaient en moyenne à 138 000¥ au niveau national. Le Kanto, la région de Tokyo est bien sûr la plus cher avec 151 000 ¥. Tandis que Shikoku et le Tohoku sont les régions les moins chères avec 111 000¥ par mois.

Les dépenses mensuelles des étudiants étrangers au Japon selon les différentes régions
Les dépenses mensuelles des étudiants étrangers au Japon selon les différentes régions

En revanche cette enquête prend en compte les frais de scolarité. Eh oui, les universités japonaises sont payantes (environ 6 000€ par an pour les universités publiques). Mais chanceux que nous sommes, les étudiants en programme d’échange paient les frais d’inscriptions de leur université française – dans mon cas environ 600€ pour un Master.

On décomptant ces frais de scolarité à hauteur de 49.000 ¥ par mois on tombe donc à 102 000 ¥ pour Tokyo, 62 000¥ pour le Tohoku et 78 000¥ pour le Chubu, la région de Nagoya. Ce qui correspondrait à peu près au montant qu’un étudiant en programme d’échange devrait consacrer à son budget mensuel.

Par contre, autant vous dire tout de suite ce budget ne vous permettra pas de bouger en dehors de votre cercle quotidien et de visiter le Japon. Et pour cause selon cette même enquête de la JASSO, le budget se répartissait en moyenne comme ceci :

  • Loyer : 32 000¥
  • Alimentation 25 000¥
  • Assurance et soins médicaux : 2 000¥
  • Eau gaz et électricité : 7 000¥
  • Loisirs : 5 000¥
  • Frais divers 6 000¥
  • Balance : 7 000¥
  • Frais de scolarité 49 000¥

Budget : Fourchette conseillée

Niveau budget, je conseillerais entre 80 000 ¥ et 100 000¥ par mois pour vivre confortablement. La bourse JASSO donne 80 000¥ par mois aux étudiants mais l’Université de Nagoya conseille 120 000¥ par mois. Si vous avez envie de visiter le Japon en long, en large et travers c’est donc plutôt ce budget qui faut prévoir – pour Nagoya en tout cas.

En fonction de votre style de vie

Finalement, tout dépend des habitudes de chacun. Si vous comptez faire beaucoup de visites ou de voyages, si vous sortez les week-ends, si vous allez beaucoup au restaurant ou au contraire mangez à la maison etc. Les casaniers dépenseront forcément moins que ceux qui sortent beaucoup.

La manière étudiante : constamment s’adapter

Quand on est étudiant, c’est quelque chose que l’on connait bien : les lendemains de soirées avec un portefeuille un peu trop léger – j’avais pas un billet de 5 000¥ hier soir ? Pareil pour les voyages, certains dépensent sans compter, d’autres notent absolument tout. Tout le monde à sa petite technique pour tenir jusqu’à la fin de mois.

Moi, mon problème c’est que j’ai beau établir un budget et essayer au maximum de m’y tenir, il arrive toujours un moment où mon cerveau oublie d’être raisonnable –  ce n’est pas moi hein, c’est mon cerveau. C’est comme ça qu’après une semaine de vacances à Okinawa à Noël, je me suis retrouvée avec 1500¥ pour tenir 5 jours avec un frigo quasiment vide – ben oui je revenais de vacances.  Je n’avais donc pas d’autre que de passer à la version japonaise des pâtes au beurre de l’étudiant, à savoir les nouilles instantanées – la prochaine fois je devrais faire un guide « comment survivre une semaine au Japon avec 1500¥ ». Voilà si vous mangez des nouilles instantanées matin, midi et soir pendant un an, votre budget alimentation sera très léger mais votre santé risque d’en prendre un coup.

Mon budget

Mon budget lors de mon année d'échange à Nagoya en 2015-2016
Mon budget lors de mon année d’échange à Nagoya en 2015-2016

Alimentation

Deux conseils pour l’alimentation au Japon :

  • On cuisine local
  • On oublie les cinq fruits et légumes par jour

Oui les fruits sont chers au Japon ! C’est une vraie torture ! 250¥ la pomme et 108¥ la banane ! Ne parlons même pas des fraises, pêches, raisins, pastèques, mangues ou melons. Ça c’est seulement pour les jours de fête… Du coup, je me limitais à une banane par jour, je coupais mes pommes en deux et j’achetais de temps en temps des petits pots de fruits prédécoupés à environ 350¥ le pot pour varier les plaisirs. Sinon j’allais régulièrement au restaurant universitaire pour avoir un vrai repas peu cher.

Loisirs

Croyez-moi qu’avec 5 000¥ en loisirs par semaine, ces étudiants-là ne sortent pas beaucoup. C’est en réalité plus ce que l’on dépense par semaine. Entre les restaurants traditionnels, les karaokés, les sorties en boite, les rendez-vous hebdomadaires avec les autres étudiants étrangers, musées, festivals, game center etc. Le budget de 17 000¥ est me semble plus réaliste. Et en ayant regardé sur d’autres sites et forum je vois que je ne suis pas la seule à y consacrer ce budget. On va donc dire 5 000¥ si vous sortez très peu et 20 000¥ si vous sortez beaucoup.

Loyer, eau et électricité

J’ai eu par contre la chance d’être dans une résidence étudiante où le loyer était dérisoire. Ce qui m’a permis de beaucoup économiser sur ce poste de dépense. J’avais une chambre d’environ 16m² avec kitchenette et cabine de douche – parce que je n’appellerais pas cela une salle de bain. Je pouvais emprunter des appareils de la vie quotidienne (fer à lisser, sèche-cheveux, balance, aspirateur, fer à repasser etc.), les draps étaient fournis et pouvaient être changés toutes les deux semaines. La connexion internet était gratuite.

En comptant l’eau et l’électricité je payais entre 10 000¥ et 15 000¥ par mois selon ma consommation. Évidemment, je payais plus cher en hiver, l’isolation thermique n’étant pas le point fort des bâtiments japonais.

Téléphone

Les forfaits de téléphone ne sont finalement pas si chers au Japon. Je conseille particulièrement BIC Camera où les forfaits sont compris entre 1 000¥ et 1 600¥. Par contre, pas d’illimité.

Transports

Cela comprend la somme moyenne que je mettais sur ma carte de transport chaque mois. Parfois, cette somme a aussi couvert quelques sorties à la journée à l’extérieur de Nagoya.

Un aller en métro s’élève en moyenne entre 170¥ et 300¥. En fait, si l’on ne prend pas de « commuting pass » pour un trajet quotidien, on paie en fonction de la distance parcourue. Acheter un vélo peut être un bon investissement pour justement réduire les dépenses de transports en commun.

Divers

Le dernier poste de mon budget qui comprend un peu de tout et n’importe quoi parce qu’il fallait bien le simplifier. Coiffeur, manucure – ben oui j’ai accompagné une copine une fois je me suis laissé tenter–, une Nintendo DS toute neuve, CV, jeux vidéo, livres, peluches, vêtements, équipements pour ma chambre, médicaments, quelques visites touristiques etc. En gros tout le reste.

Finalement mon budget moyen s’est élevé à environ 72 000¥ par mois. J’étais partie avec un budget de 100 000¥. La différence m’a donc permis de payer les différences voyages que j’ai fait dans l’année comme un weekend à Kyoto (20 000¥), une journée à Osaka (11 660¥ l’aller-retour en Shinkansen), quelques jours à Tokyo, une semaine à Hokkaido, une semaine au Vietnam et une semaine en Corée notamment.

Derniers conseils pour élaborer votre budget

  • Basez-vous en premier sur les dépenses mensuelles de l’enquête de la JASSO sans compter les frais de scolarité (si vous n’en avez pas) ;
  • Ajustez le en fonction de votre style de vie et du prix de votre futur logement ;
  • Prévoyez un budget voyage, après tout si vous êtes au Japon, autant en profiter pour bien visiter le pays ;
  • Tenez compte des recommandations de votre Université d’accueil ;
  • Globalement un budget compris entre 800 000¥ et 100 000¥ pour un échange dans une université en dehors du Kanto permet de vivre confortablement et faire quelques voyages.
  • Rendez-vous sur le site du bureau des statistiques du Japon pour découvrir les prix des principaux produits de consommation au Japon.
4 Comments
Previous Post
Vie Pratique
Next Post
Vie Pratique