Balade à Kamakura, petite ville du Shonan

Aujourd’hui nous sommes les deux seules vaillantes Camille et moi, pour aller visiter Kamakura. En partant le programme n’est pas défini. On sait juste que Kamakura a été la capitale du Japon entre 1192 et 1333 sous le shogunat de Kamakura, instauré par Minamoto Yoritomo. La ville est aussi connue pour son Grand Bouddha. Oui très connue. C’est pour dire, j’ai eu à traduire des textes parlant du Grand Bouddha (Daibutsu, 大仏) de Kamakura en 1ère année de licence de japonais. Ce Grand Bouddha construit vers 1252 se trouve au temple Kotoku-in et mesure environ 13 mètres de haut, ce n’est ni le plus haut du Japon, ni le plus vieux mais il est quand même le deuxième plus connu.

La rue piétonne Komachi-dori

Arrivées à la gare de Kamakura, il y a du monde, beaucoup de monde. Normal, c’est l’été et Kamakura est à seulement une heure en train de Tokyo.

SAM_6950
La gare JR de Kamakura

On commence par la rue piétonne Komachi-dori qui débute à la gare qui mène au sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu. Malgré, le monde c’est agréable de s’y promener. Mais pour moi, il y a surtout trois choses à ne pas manquer en remontant la rue: faire du shopping au magasin Donguri, manger une glace à la patate douce violette et manger des boulettes de poulpes au shirasu.

Le Magasin Donguri pour les fans de Ghibli

Un magasin de produits dérivés des Studio Ghibli. Un Totoro et Jiji, le chat de « Kiki la petite sorcière » trônent fièrement à l’entrée.  Le magasin en lui-même est une véritable caverne d’Ali baba et ravira tous les fans du Studio Ghibli qui trouveront à coup sur leur personnage préféré.

SAM_6951
La devanture du magasin Donguri
SAM_6969
A l’entrée du magasin: Jiji, le chat de « Kiki, la petite sorcière »

On reste plus d’une demi-heure dans le magasin à s’émerveiller devant chaque goodies.  Je finis par craquer et achète un cadeau pour mon neveu. Non pas la grenouillère Totoro promise – 11 000 yen la grenouillère, faut pas abusé non plus –  mais plutôt un bavoir Totoro « ultra-kawaii » comme on dit ici.

SAM_6953
Des Totoro de toutes tailles
SAM_6954
Mai et le chat-bus, personnage du film « Mon voisin Totoro »
SAM_6961
Figurine de San, héroïne du film « Princesse Mononoké »

Du sucré, du salé, on a de quoi grignoter

Dans une petite ruelle sur la gauche on peut trouver trois petits stands de nourriture, dont un qui fait des Shirasu Takoyaki. Des quoi ?!

Explication :

Les Takoyaki c’est des beignets de poulpe.

Les Shirasu c’est des tout petits petits poissons blancs tout mignons et fort appétissants.

Et donc les Shirasu Takoyaki comme le nom l’indique ce sont des beignets de poulpes avec également des Shirasu dans la pâte. Un délice.

SAM_6987
Shirasu Takoyaki: ça ressemble à des Takoyaki normal. On ne voit la différence qu’en croquant dedans. Je n’ai pas pris de photo à ce moment-là parce que j’étais trop occupée à manger 🙂

Le dernier arrêt à ne pas manquer dans la rue. C’est ce magasin de glace, Imo Kichikan,  où l’on peut goûter des glaces à la patate douce violette (Murasaki Imo, 紫いも). J’en avais déjà gouté à Okinawa, mais là je dois dire qu’elle était meilleure.

SAM_6976
Glace à la patate douce violette 紫いもソフト

Petit bonus. J’en profite aussi pour faire gouter les Mitarashi Dango (boulettes à base de pâte de riz gluant recouvertes de sauce soja douce) à Camille.

SAM_6977
Mitarashi dango みたらし団子

Comme à Kyoto, des temples et encore des temples

Notre visite des temples de Kamakura commencera donc par le Tsurugaoka Hachiman-gu, le plus gros sanctuaire shinto de Kamakura, dédié à Hachiman, dieu de la guerre et divinité protectrice du clan Minamoto. J’en profite pour prendre la photo officieuse comme dirait Alix et on aura même la chance de voir un mariage, la mariée dans son Kimono couette (elle doit crever de chaud quand même, pour un mariage traditionnel au Japon pensez Hiver). On marchera ensuite jusqu’au Hokoku-ji pour voir sa bambouseraie.

SAM_7004
Les escaliers qui mènent vers le bâtiment principal du sanctuaire Hachiman-gu
SAM_7055
Les mariés en pleine séance photo

SAM_7017

SAM_7023
Notre nouvel ami l’écureuil
SAM_7076
Prêtes pour une ballade en pousse-pousse

SAM_7046

SAM_7080
Entrée du Hokoku-ji
SAM_7118
Dans la bambouseraie du Hokoku-ji
SAM_7121
Dans la bambouseraie du Hokoku-ji

Puis comme il se fait déjà 4h et que le Grand Bouddha est sensé fermé vers 17h30, on décide de prendre la ligne Enoden jusqu’à Hase pour voir ce fameux Bouddha. Impressionnant. Et il me semble avoir entendu qu’avant il était recouvert entièrement de feuilles d’or.

SAM_7154
Gardien du Kotoku-in
SAM_7162
Le fameux Grand Bouddha ou Daibutsu
SAM_7171
Les tongs du Grand Bouddha, un peu grandes pour moi

SAM_7165

On fait nos photos puis on repart vers Kamakura centre car je voulais voir un temple en particulier : le Myohon-ji. En fait c’était pas tant le temple qui m’intéressait mais plutôt le cimetière. Oui, j’ai entendu dire que la tombe du créateur d’Ultraman reposait la bas et que les fans venaient déposer des figurines d’Ultraman dessus, mais pas de chance pour moi je n’ai pas réussie à la trouver. Puis faut dire qu’il l’atmosphère spéciale du cimetière m’a un peu mise mal à l’aise.

SAM_7213
Statue du moine Nichiren dans les jardins du Myôhon-ji

C’est déjà la fin de la journée et on repart vers la gare mais avant ça on se prend une dernière glace. Glace à la pêche pour moi, glace à la patate douce violette pour Camille.

SAM_7140
Dernière gourmandise de la journée, une glace à la pêche

Quand ?

A n’importe quelle période de l’année.

Comment ?

Trois gares pour se rendre à Kamakura :

  • Kamakura sur les lignes Enoden, Yokosuka, Shonan-Shinjuku et Narita Express
  • Kita-Kamakura sur les lignes Yokosuka, Shonan-Shinjuku et Narita Express
  • Hase sur la ligne Enoden

0 Comments
Previous Post
Next Post